Bien choisir sa porte d’entrée : mode d’emploi

Bien choisir sa porte d’entrée : mode d’emploi
porte-entree-gris-vitre
Source : Fenêtre MéO

La porte d’entrée donne véritablement son identité à la maison : moderne, traditionnelle, vitrée ou non… Pour la choisir, il existe des critères esthétiques mais pas seulement ! D’autres aspects influant sur la sécurité ou l’isolation thermique sont aussi à prendre en compte. Quels sont les critères à étudier pour bien choisir sa porte d’entrée ? Maison Blog vous répond.

La sécurité : opter pour les options adéquates

Plus de trois quarts des infractions se font par la porte d’entrée. Si cette dernière matérialise la zone d’accueil entre l’extérieur et l’intérieur de la maison, elle est aussi symbole de sécurité. Lors du choix de votre nouvelle porte d’entrée, il est impératif de se pencher sur quelques options :

  • Le type de barillet : aussi appelé cylindre de serrure, il peut faire l’objet de normes anti-crochetage, anti-casse, anti-copiage ou anti-perçage. La norme A2P, quant à elle, garantit la résistance du barillet à l’effraction sur une durée de 5 à 15 minutes.
  • Le nombre de points de fermeture : trois points pour une porte standard et jusqu’à 7 points pour encore plus de sécurité.
  • Le mode de renforcement du panneau de la porte : blindage, barre en métal…
  • L’épaisseur : 70mm ou plus de préférence
  • Le vitrage : il doit être antieffraction et respecter les normes en vigueur sur le marché.

A savoir : pour une entrée plus ou moins lumineuse il existe des portes d’entrée vitrées ou semi-vitrées. Pour assurer leur robustesse, optez pour vitrage feuilleté. Deux des parois vitrées sont assemblées grâce à un film en PVB, ultra résistant. Porte d’entrée vitrée n’est pas synonyme de vulnérabilité !

Les matériaux, pour une porte d’entrée pérenne

L’isolation de votre porte d’entrée est capitale pour votre confort. Que ce soit au niveau thermique ou acoustique, le choix du bon matériau vous permettra de profiter pleinement de votre intérieur.

On trouve sur le marché plusieurs types de matériaux pour les portes d’entrée :

  • Le bois : rustique et traditionnel, il offre une bonne isolation en fonction de l’épaisseur. Un entretien régulier permet de conserver son aspect.
  • L’aluminium : inaltérable, il demande peu d’entretien. L’aluminium offre une sécurité accrue et peut accueillir tous les systèmes de serrure.
  • Le PVC : tout comme l’aluminium, il offre une bonne isolation thermique. En revanche, le PVC présente plus de fragilité au niveau de la sécurité.
  • Les composites : denses, ces matériaux sont d’une toute nouvelle génération et offrent une très bonne isolation. A noter que les portes en matériaux composites sont des plus onéreuses.

L’astuce isolation : pour cumuler la robustesse de l’aluminium (à l’extérieur) et le charme du bois (à l’intérieur), les portes d’entrée en bois et aluminium sont nombreuses sur le marché. Que ce soit en version pleine, lisse, avec moulures ou vitrage, la porte bois alu offre des performances thermiques parmi les meilleures.

Le design : créer l’harmonie entre la porte d’entrée et la maison

Le plus souvent, la façade détermine le choix de la porte d’entrée. Celle-ci va être la signature de votre maison et en définir le style. Contemporaine ou classique, avec panneau plein ou vitrée… les options sont nombreuses. N’hésitez donc pas à vous munir d’une photo de la façade avant d’aller demander conseil à un professionnel.

Il est aussi important de préserver l’harmonie entre les fermetures existantes de la maison et votre nouvelle porte d’entrée. Si vos fenêtres bois et aluminium sont gris anthracite, opterez-vous pour une porte d’entrée rouge ? Le choix du coloris est crucial pour la face extérieure mais aussi à l’intérieur. Avec ce projet de rénovation, saisissez l’occasion de donner un nouveau souffle déco à votre entrée.

Haut de page
Enregistrer
Partagez
Tweetez