Comment garantir ses revenus locatifs ?

Comment garantir ses revenus locatifs ?

investissement locatif - Comment garantir ses revenus locatifs ?

L’investissement locatif permet de retirer un revenu substantiel sur son patrimoine immobilier. Toutefois, il est important de prendre certaines précautions avant de confier les clefs de sa propriété à un locataire. Quels sont les garanties et les moyens pour assurer ses revenus locatifs ?

Choisir son locataire sur des critères financiers

Afin d’éviter les risques d’impayés, il faut choisir son locataire par rapport à ses capacités financières. La charge de loyer représente généralement le tiers de ses revenus mensuels. Des justificatifs sont nécessaires pour attester de la régularité des revenus du locataire, comme un contrat de travail, des quittances de loyer ou un avis d’imposition. Il est également possible de prendre en compte d’éventuelles aides telles que l’allocation logement sociale (ALS) ou l’aide personnalisée au logement (APL).

Souscrire un contrat d’assurance contre les impayés

Auparavant, le propriétaire avait la possibilité de bénéficier de la garantie des risques locatifs (ou GRL) pour se prémunir des impayés. Depuis janvier 2016, celle-ci a été remplacée par la garantie Visale et concerne les locataires en situation de précarité. Ce dispositif gratuit fonctionne sur le principe de la caution. En cas de loyers non acquittés, c’est Action Logement qui prend en charge leur paiement. À noter que le propriétaire peut aussi souscrire une garantie des loyers impayés (GLI) auprès d’un assureur privé ou d’un organisme de gestion locative.

Caution d’un tiers et GLI : des dispositifs pour sécuriser son investissement locatif

Dans son principe, la GLI est une alternative similaire à la GRL. Toutefois, les plafonds de garantie sont plus élevés, tandis que la sélection des locataires est plus drastique. Comme n’importe quel contrat d’assurance, son coût varie en fonction des garanties souscrites et du prestataire choisi. Il peut s’agir d’une sécurité complémentaire à la caution d’un tiers pour son investissement locatif. Cette dernière permet de réclamer le paiement des loyers impayés, à condition que la personne portée garante soit solvable.

Haut de page
Enregistrer
Partagez
Tweetez