Maison naturelle : une isolation avec la Laine de bois

Maison naturelle isolation, laine de bois maison, isolation maison écologique

Isoler sa maison, c’est avant toute chose, se protéger des agressions des intempéries extérieures et des excès du froid et de la chaleur tout au long de l’année. Mais les concepteurs et les constructeurs sont depuis peu contraints de développer de nouveaux critères dans les habitations liés à la santé des occupants et doivent tenir compte de l’impact environnemental des matériaux utilisés.

economie facture - Maison naturelle : une isolation avec la Laine de bois

Ces critères nouveaux sont encadrés par la législation et les organismes officiels du bâtiment : pour la qualité de l’air (afin d’éviter les proliférations des composés organiques volatils, dits C.O.V.), l’étanchéité de l’enveloppe, la régulation de la vapeur d’eau dans les espaces de vie, tout en augmentant considérablement les performances énergétiques des habitations.
Mais aussi, l’utilisation des énergies renouvelables prend de plus en plus de place dans la réglementation avec de hautes exigences pour la construction de maisons dites passives ( zéro facture énergétique) et plus tard des maisons à énergie dites positives ( capables de générer leur propre besoin en énergie et pouvant fabriquer une énergie supplémentaire, source de revenus financier pour les habitants).

L’isolation tient un rôle important dans ces nouveaux habitats et en particulier l’isolation écologique qui utilise des matériaux naturels biosourcés permettant de répondre à toutes ces exigences et qui doivent limiter fortement les déperditions d’énergie tout en laissant respirer les maisons et réguler les transferts de vapeur d’eau à travers les parois et les toitures. L’isolation doit également maîtriser l’étanchéité à l’air de l’enveloppe globale pour un confort intérieur optimisé.

La laine de bois est un des exemples les plus emblématique pour ces notions d’isolation écologique car elle concentre à elle seule la plus grande part des critères développés dans les précédents paragraphes.

Les qualités environnementales de la laine de bois

D’un point de vue environnemental, la laine de bois dispose d’un bilan carbone exceptionnellement bas : récupération de déchets de scieries à proximité de l’unité de transformation, recyclable, renouvelable indéfiniment, certifiée par les organismes (PEFC) pour une bonne gestion des forêts.

Les qualités thermiques de laine de bois

La laine de bois dispose de caractéristiques performantes en terme d’isolation thermique et d’isolation phonique. Elle est aussi connue pour sa capacité à freiner le transfert de température; Ce qu’on appelle le déphasage thermique permettant de protéger l’enveloppe de la maison contre les fortes chaleurs en été : le déphasage se traduit par le temps qu’il faut à la chaleur pour traverser la paroi isolée. Dans le cas de laine de bois on dépasse les 10 à 12 heures pour des épaisseurs à partir de 180 mm.

economie facture - Maison naturelle : une isolation avec la Laine de bois

Les qualités sanitaires de la laine de bois

La laine de bois laisse circuler la vapeur d’eau et évite les risques de condensation dans la maison. Elle régule naturellement l’hygrométrie dans la maison. Sur le plan de la qualité de l’air, la laine de bois a été récemment testée par un fabricant français. L’isolant en fibre de bois Sylvactis Isobag est classé A+ selon la norme ISO des émissions de Composés Organiques Volatils (COV) par un laboratoire indépendant. Le classement A+ (très faible émission) est le le plus bas niveau d’émission de substances volatiles dans l’air intérieur.

La maison naturelle est à la fois écologique, environnementale, bioclimatique, respirante et à basse consommation d’énergie et si possible à énergie passive ou mieux à énergie positive.

Haut de page
Enregistrer
Partagez
Tweetez