Le point sur les différents types de peinture murale

Nouvelle construction ou travaux de rénovation : vous êtes sur le point de vous lancer dans des travaux de peinture ? Afin d’obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes, il est indispensable de choisir les bons produits. On fait le point sur les différents types de peinture murale !

Une peinture pour chaque pièce !

Désormais, les fabricants proposent une gamme de peintures très ciblées. Une peinture estampillée “chambre” ou “salon” est adaptée à toutes les pièces de la maison, à l’exception des pièces d’eau. On privilégie donc une peinture salle de bains, qui présente une résistance accrue à l’humidité, et une peinture cuisine, qui résiste aux lavages et aux taches dans ces pièces particulièrement exposées. Pour la crédence, on mise sur une peinture spécifique résistant à la chaleur.

Une peinture pour chaque effet !

La finition a une importance particulière : une peinture mate ou satinée est privilégiée pour un intérieur cocon, tandis qu’une finition satinée réfléchira davantage la lumière. La peinture murale dite “décorative” est destinée à des fins esthétiques plus sophistiquées. Façon cuir, métal ou patine, elle donne du caractère à votre intérieur.

La composition

L’usage de la peinture glycéro tend à diminuer : cela tient au fait qu’elle dégage des composants chimiques aussi nocifs pour la santé que pour l’environnement. L’usage de la peinture acrylique s’est d’autant plus répandu que les outils se nettoient à l’eau. Les plus pointilleux opteront pour une peinture écologique, qui réduit les risques au minimum.

Le cas particulier de la peinture monocouche

Comme son nom l’indique, la peinture monocouche vous dispense d’appliquer une seconde couche. Pour un rendu satisfaisant, cependant, le support doit être soigneusement préparé. Dans le cadre d’une rénovation, elle peut donc se révéler inappropriée, en particulier s’il s’agit d’appliquer une teinte claire sur une couleur foncée.

Haut de page
Enregistrer
Partagez
Tweetez