Comment purger un radiateur ?

Comment purger un radiateur ?

Vous trouvez que certains radiateurs chauffent moins ? Vous avez remarqué des fuites au niveau du raccordement ? Ces signes montrent en général que vos radiateurs ont besoin d’être purgés. Dans ce petit guide, vous apprendrez à purger un radiateur mais aussi à rétablir la pression dans le circuit.

Pourquoi faut-il purger les radiateurs ?

Votre système de chauffage est constitué d’une chaudière et de radiateurs reliés par des canalisations. L’eau chauffée par la chaudière est conduite vers les radiateurs via les canalisations. Les radiateurs diffusent alors la chaleur dans votre logement. Avec le temps, de l’air entre dans le système, provoquant des bulles d’air dans les canalisations. L’air emprisonné ralentit le fonctionnement du système, ce qui entraîne plusieurs problèmes :

  • un chauffage moins efficace et moins bien réparti dans le logement, avec des radiateurs qui chauffent moins que d’autres ;
  • des bruits de tuyauterie en période de chauffe ;
  • des fuites d’eau au niveau du raccordement, qui peuvent endommager votre revêtement de sol ;
  • une surconsommation d’énergie (la chaudière fonctionne plus pour que la température voulue soit atteinte dans le logement) ;
  • une usure prématurée de la chaudière.

Quand purger un radiateur ?

Si vous faites les constats suivants, il est nécessaire de faire la purge de l’air d’un radiateur :

  • la partie supérieure du radiateur reste froide ;
  • le radiateur ne chauffe pas autant qu’avant ;
  • vous entendez des bruits dans le radiateur et les canalisations.

La purge des radiateurs doit être effectuée tous les ans pour bénéficier d’un système de chauffage en bon état. Profitez de l’entretien annuel de la chaudière pour purger les radiateurs. Procédez à cette opération lorsque le chauffage n’est pas encore en service (position “été”), c’est-à-dire à la fin de l’été ou au début de l’automne. Vous pourrez ensuite remettre le chauffage en route en toute sérénité.

Comment purger un radiateur : la marche à suivre

Vous ne savez pas comment purger un radiateur ? Il s’agit d’une opération à la portée de tous.

  • Munissez-vous d’une bassine et d’un tournevis ou d’une pince multiprise (selon le modèle du purgeur).
  • Assurez-vous que le radiateur est froid. Placez la chaudière en mode “été” pour éviter qu’elle se mette en route.
  • Si vous purgez plusieurs radiateurs dans un logement à deux étages, commencez par ceux du bas, puis remontez progressivement. En effet, vidanger les radiateurs de l’étage supérieur uniquement serait inutile puisque l’air emprisonné dans les radiateurs du bas remonterait ensuite vers les radiateurs du haut lors de la remise en route du circuit.
  • Ouvrez la vanne thermostatique à fond.
  • Repérez le purgeur (robinet de purge du radiateur), qui doit se trouver sur le côté du radiateur, à l’opposé de la vanne thermostatique, en haut.
  • Placez la bassine en dessous du purgeur.
  • En fonction du modèle, dévissez très délicatement le purgeur avec une pince multiprise ou la vis de purge avec un tournevis jusqu’à ce que vous entendiez le sifflement dû à l’air qui s’échappe.
  • Laissez s’écouler l’eau dans la bassine jusqu’à ce que le filet d’eau soit régulier. Cela ne prend normalement que quelques secondes.
  • Revissez la vis de purge ou le purgeur.
  • Passez au radiateur suivant si nécessaire.

Rétablir la pression après la purge des radiateurs

La purge du circuit de chauffage de la maison a sans doute fait baisser la pression dans le circuit. Il faut alors ajouter de l’eau pour rétablir la pression. Celle-ci doit être comprise entre 1 et 1,5 bar pour un appartement ou une maison de plain-pied, et entre 1,8 et 2 bars pour une maison à étage.

  • Vérifiez la pression grâce au manomètre situé sur la chaudière.
  • Ouvrez le robinet de remplissage, situé au-dessous de la chaudière, jusqu’à ce que vous obteniez la bonne pression.
  • Refermez le robinet de remplissage.
  • Vous pouvez désormais rallumer le chauffage.

Désembouer les radiateurs

En plus de l’air, des boues peuvent obstruer votre système de chauffage, réduisant l’efficacité de celui-ci et occasionnant une surconsommation d’énergie. Les boues se forment à partir de plusieurs éléments :

  • le tartre : à cause du calcaire naturellement présent dans l’eau, des dépôts se forment à l’intérieur des tuyaux, pouvant diminuer le diamètre de ceux-ci ;
  • les oxydes métalliques : vous avez peut-être remarqué lors de la purge des radiateurs du chauffage central que l’eau qui s’écoulait était de couleur foncée. Les canalisations étant métalliques, elles s’oxydent au passage de l’eau. Des particules se détachent alors des canalisations, transportées par l’eau et donnant à celle-ci une teinte brunâtre ;
  • les micro-organismes : des bactéries peuvent s’accumuler dans les systèmes à basse température et boucher les canalisations.

Le fabricant de votre chaudière peut refuser de prendre en charge une panne due à une accumulation de boues, même sous période de garantie. Il est donc important de procéder à un désembouage du système de chauffage. Il existe deux techniques, généralement effectuées par des professionnels :

  • le rinçage à l’aide d’une pompe de désembouage, pour les circuits peu emboués : cette opération consiste à vidanger les radiateurs, puis à faire circuler de l’eau sous pression grâce à une pompe hydropneumatique pour évacuer les boues ;
  • le désembouage, pour les circuits très emboués : le procédé consiste à purger le système de chauffage, puis à le rincer. On le remplit ensuite avec de l’eau et un produit de désembouage, puis on vidange une nouvelle fois. On rince de nouveau avec une pompe de désembouage jusqu’à ce que l’eau soit claire. Le professionnel peut alors remettre le chauffage en route et ajouter un produit de protection contre la corrosion.

Si votre système de chauffage est récent, vous pouvez utiliser vous-même un produit de protection contre la corrosion et le tartre, généralement sous forme d’aérosol. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin de couper le système de chauffage ni de purger les radiateurs. Vissez l’applicateur au purgeur (après avoir dévissé la vis), puis ouvrez les vannes du radiateur. Un dispositif doit normalement empêcher l’eau de sortir par l’applicateur. Attendez 30 secondes que le produit entre dans le système, puis refermez les vannes et retirez l’applicateur.

Haut de page
Enregistrer
Partagez
Tweetez