Maison basse consommation : mode d’emploi

Maison basse consommation : mode d’emploi

Trouver un constructeur de maisons BBC

Quand il s’agit de faire des économies d’énergie, les petites astuces ne manquent pas : éteindre une pièce quand on la quitte, collecter l’eau de pluie…  mais pour que le gain écologique et financier soit réel, mieux vaut régler le problème à sa source et opter pour une maison basse consommation chez un constructeur adapté.

Construction : les labels en faveur de l’environnement

Un label fait autorité en la matière : le label BBC, Bâtiment Basse Consommation. Cette certification garantit un logement “éco-efficace”,  que vous fassiez appel à un architecte ou à un constructeur de maisons individuelles. Concrètement, une maison labellisée BBC ne dépasse pas les 50 kilowatt-heure d’énergie par an et par mètre carré… soit environ 5 fois moins qu’une habitation traditionnelle.

Plus récemment, à l’approche de la RT 2020, le label E+C- a fait son apparition. Ce dernier atteste d’excellentes performances énergétiques (bâtiment à énergie positive, E+) et d’un impact environnemental infime (bâtiment bas carbone, C-). Il s’applique aux constructions neuves et concerne tout leur cycle de vie.

D’un côté, les performances énergétiques sont évaluées par le degré d’exploitation des énergies renouvelables, de l’isolation thermique d’un bâtiment ou encore de sa capacité à auto-consommer. D’autre part, le critère Carbone mesure la consommation énergétique d’un bâtiment et, comme son nom l’indique, son empreinte carbone.

Une conception verte de A à Z

Penser sa maison en amont permet de réaliser des économies tout en restreignant son empreinte carbone. Afin d’y parvenir, plusieurs paramètres rentrent en compte dès la phase de conception :

  • isolation thermique des portes, fenêtres et toiture ;
  • étanchéité à l’air ;
  • orientation de l’habitation (au sud, le soleil chauffe naturellement plus) ;
  • mode de chauffage (chaudière à gaz, pose de panneaux photovoltaïques…).

Pour les architectes, réduire l’empreinte carbone nécessite de penser le gros-oeuvre sur toute sa durée de vie, de la conception au recyclage. En découlent le choix des matériaux, la manière de limiter les déchets et de consommer de l’énergie lors de la construction.

Une maison basse consommation : une démarche pour la planète et pour votre porte-monnaie.

Haut de page
Enregistrer
Partagez
Tweetez